Démonstration scientifique du scénario I

La première démonstration scientifique du PEA Action a eu lieu le jeudi 25 octobre 2012. Il s'agissait de faire coopérer une équipe composée du drone aérien à voilure tournante RMax/ReSSAC de l'ONERA et du robot terrestre Mana du CNRS/LAAS dans une mission autonome de contrôle de zone rurbaine incluant une phase d'exploration de la zone par les deux véhicules et une phase de suivi d'une cible après sa localisation. Des représentants de la DGA (MI Maitrise de l'Information et TT Techniques Terrestres), ainsi que du personnel militaire du camp de Caylus dans le village de combat duquel se sont déroulés les essais, ont assisté à cette démonstration des travaux scientifiques appliqués au premier scénario aéroterrestre du projet.
Les missions réalisées sans intervention d'un opérateur mission ont permis de mettre en valeur les capacités de l'équipe à réaliser l'exploration coopérative de la zone (avec transfert d'information entre les véhicules durant des rendez-vous planifiés pour des communications considérées comme ni régulières ni assurées), et de tester la réaction de l'équipe de véhicules face à des aléas perturbant le plan courant et nécessitant des réparations de plan (exemple du véhicule terrestre bloqué localement sur une partie de la zone dont l'hélicoptère va réaliser une cartographie locale pour lui permettre de trouver un autre chemin). La météo s'étant un peu dégradée sur la fin d'après-midi (trop de vent contraignant le RMax/ReSSAC à rester au sol), les essais se sont poursuivis par la réalisation d'une simulation hybride grâce au simulateur Morse (http://morse.openrobots.org/) dans laquelle, après un contrôle de la zone par l'hélicoptère simulé et le robot terrestre réel, celui-ci a détecté une cible (modélisant un intrus ayant pénétré dans la zone) avant d'en réaliser le suivi.

Quelques photos de la démonstration :

Une partie de l'équipe projet

Le drone aérien Yamaha RMax/ReSSAC

Un des opérateurs ReSSAC dans la station-sol

Le robot terrestre Mana

Le drone aérien RMax/ReSSAC et le robot terrestre Mana

Le robot terrestre Mana perdu dans son environnement demande le support du drone aérien RMax/ReSSAC

Simulation hybride, avec le drone aérien RMax/ReSSAC simulé et le robot terrestre Mana réel