Démonstrations

L'objectif du Programme d'Etudes Amont Action est d'étudier les moyens disponibles et de préparer les technologies futures en vue de renforcer les performances de la fonction localisation dans un réseau d'entités hétérogènes constituées de vecteurs autonomes : drones aériens de type hélicoptère, drones terrestres, drone maritime de surface et drone sous-marin. Les éléments à localiser sont les véhicules de l'équipe et les cibles : des groupes d'humains dans le cas des scénarios aéroterrestres, des bâtiments de surface, des mines et une épave dans le cas des scénarios aéromaritimes. Il s'agit donc de développer et d'implémenter sur des véhicules déjà autonomes individuellement une architecture logicielle distribuée permettant de les faire coopérer pour la réalisation de leur mission. Les travaux de recherche poursuivis par l'équipe projet s'organisent autour du développement des fonctions de fusion de données pour la localisation et de cette architecture décisionnelle multidrone pour la planification et la supervision de la mission.

La démonstration scientifique du scénario I (coopération du drone aérien à voilure tournante RMax/ReSSAC de l'ONERA et du robot terrestre Mana du CNRS/LAAS dans une mission autonome de contrôle de zone rurbaine) a eu lieu le jeudi 25 octobre 2012.

La démonstration scienti fique du scénario III s'est deroulée en deux temps, le 8 octobre 2013, au camp militaire de Caylus, avec les trois véhicules composant l'équipe de drones (le drone aérien RMax/ReSSAC et deux robots terrestres du CNRS/LAAS Mana et Minnie) et le 22 avril 2014, en démonstration hybride sur le parking du Laas, le drone aérien étant simulé.

La démonstration scientifique des deux scénarios aéromaritimes II et IV (coopération d'un drone aérien ReSSAC de l'ONERA, du drone sous-marin Daurade de DGA TN et du drone marin de surface SPARTAN de DGA TN) a eu lieu le 24 septembre 2014 sur le site du lac de Castillon de DGA TN. Des premiers essais en hybride (vrai Daurade et ReSSAC simulé) avaient été réalisés en mer en octobre 2013.

La démonstration scientifique du scénario V s'est déroulée le 18 juin 2015 sur le camp militaire de Caylus, avec quatre véhicules composant l'équipe de drones : deux drones aériens Vario Benzin/ReSSAC et deux robots terrestres du CNRS/LAAS Mana et Minnie.

La démonstration scientifique du scénario VI s'est déroulée les 19 et 20 octobre 2015 sur le camp militaire de Caylus, avec douze véhicules composant l'équipe de drones : deux drones aériens de l'ONERA, trois robots terrestres du CNRS/LAAS, trois robots terrestres Effibot de DGA TT mis en oeuvre par l'ONERA et quatre véhicules simulés dont un drone aérien et trois robots terrestres.

Pour tout renseignement, s'adresser à Magali dot Barbier arobase onera dot fr.